Pendant que la plupart de membres du TriGenève ont repris le chemin de l’entraînement hivernal, les Ultra (comprenez ultramotivés) ont voyagé un peu partout à la recherche des dernières compétitions de l’année.
 
A Sursee (LU) se tenaient les championnats suisses de sprint. Dans un format en deux tours (qualifications et finale), avec drafting et en présence de la plupart des cadres suisses jeunesse, la concurrence était rude et les courses très nerveuses. Le résultat d’ensemble du TriGenève est juste superbe : trois athlètes en finale !
Dans une forme ascendante suite à ses examens en médecine, Yann Stettler est passé en finale au nez et à la barbe de solides concurrents et peut se montrer heureux.
Rebecca Betti confirme tous les espoirs placés en elle en venant chercher le titre de vice-championne suisse U20 et une superbe 8e place parmi les grandes (!).
Pour Imogen Simmonds le format était carrément inédit ; s’il lui a été difficile de suivre en natation, elle n’a eu besoin de personne et d’aucun drafting pour revenir sur la partie vélo et course à pied. Elle termine finalement au 6e rang.
 
 
 
 
Romain Aymon participait aux championnats de France de triathlon longue distance. Dans un format à priori taillé pour lui avec 3km de natation (!) 90km de vélo et 21 de course à pied, Romain avait de quoi se réjouir ! Mais comme 2020 ne va pas sans surprises, c’est dans une Méditerranée à 15 degrés que les triathlètes se sont élancés ; de quoi lui bloquer la respiration et tous ses moyens. Sur le parcours vélo et dans le col de Vence, Romain reprend des couleurs et effectue la remontada de la 50e et la 19e place. En maintenant une allure nettement sous les 4min/km sur le semi-marathon, Romain maintient son superbe top20 de ces championnats de France, de plus en plus proche du niveau PRO !
 
 
 
Du côté de Deauville, Thomas Huwiler est allé se frotter à l’élite mondiale et à Pieter Heemeryck et Denis Chevrot. Une semaine après sa victoire au Ventouxman, l’objectif était clairement le podium. Avec une mer démontée, des conditions de froid et de fort vent, la natation a du être annulée et la course transformée en duathlon (5/90/21). Sur cette première partie de course, Thomas dicte le train et monte sur le vélo dans le trio de tête. Vite lâché par Heemeryck, Thomas occupe longtemps en solo la deuxième place de la course mais sur les derniers 20kms, Thomas voit revenir sur lui trois concurrents ramenés par le cycliste pro Pierre Lebreton. Malgré un bon semi-marathon, il ne parvient malheureusement pas à revenir sur le podium et termine à la 4e place.
 
 
 
 

Résultats top aux championnats suisses 2020 –
Sursee, dimanche 27 septembre 2020 : 

 
Elite Dames : 
1ère Nicola Spirig : 31:22
5ème Imogen Simmonds : 32:42 
 
U20 Dames : 
1ère Anja Weber : 33:25
2ème Rebecca Beti (vice-championne suisse) : 33:33
 
Elite Hommes : 
1er Florin Salvisberg : 28:20
11ème Yann Stettler : 30:07