Le week-end du 24-25 mai avait lieu le triathlon du Mont-Blanc à Passy, dans un superbe cadre et avec une organisation au top. Jessica Chatélat nous résume cette compétition et nous livre son témoignage (plus bas) ! Le samedi matin un sprint  (750m de natation, 22km et 200d+ de vélo et 5km de course à pied) auquel ont participé Oana et Timothée en individuel et Sarah en relais, qui finira sur la 1èremarche du podium avec son équipe féminine!

A 14h, départ du DO (1,5 km de natation, 45km et 900d+ de vélo et 10km de course à pied) avec la participation de 4 membres du TCG : Eric D., Philippe, Eric F. et Nicolas qui termine 7èmeau scratch en 2h31!

Le dimanche, place à un Cross XS et au half dont je vous fais un récit plus détaillé tellement j’ai apprécié cette course:

Adorant cette région, j’avais choisi d’y faire mon 2èmehalf. Pour ne pas souffrir sur la CAP comme à Doussard, j’avais décidé de ne pas me griller à vélo. Départ à 9h depuis une plage de sable pour un tour du lac avec combinaison, eau à 22°, on est environ 400 au départ et c’est agréable car pas d’algue. Je sors de l’eau en 38min (merci les coach je commence à voir les progrès), le parc à vélo est très proche et c’est parti pour 70km et 1770m de dénivelé composé de 3 montées dans un décor de rêve avec des magnifiques vues sur le Mt-Blanc et le massif des Fiz. Je me fais pas mal doubler mais reste dans ma stratégie de me préserver en surveillant mon cardio et les watts. Je pose mon vélo en 3h33 un peu frustrée, et j’attaque le semi qui est composé de 3 tours du lac avec des détours dans les bois avec comme objectif de ne pas marcher. Le parcours est agréable principalement sur des chemins de terre, en partie à l’ombre, plutôt plat, avec beaucoup d’encouragement tout le long et 3 ravitaillements bien organisés. Je boucle les 21,9km en 2h05 avec une allure moyenne de 5 :29 vs 6 :06 à Doussard donc objectif rempli pour la CAP. Je suis assez hésitante pour la stratégie pour mon prochain half : vaut-il mieux se donner à fond à vélo quitte à souffrir ensuite en CAP ou gérer le vélo quitte à laisser partir et ne pas pouvoir revenir en CAP ? Au final je termine en 6h17, 18 FEM/37 et avec une légère impression de ne pas avoir tout donner ! Par contre je recommande vivement ce triathlon, organisé par des passionnés, très bien gérés, de jolies parcours et même en cherchant bien, pas de points négatifs pour moi.