Plusieurs triathlètes se sont rendu à la Clinique la Colline et ont participé à des tests lors de l’inauguration du Centre de Médecine du Sport et de L’Exercice de la Clinique la Colline le vendredi, 22 mars dernier. Nos membres Dominik Erne (témoignage ci-dessous) et Thomas Huwiler y ont effectué un test d’effort. Céline Marti a testé “l’Alter G”, le tapis de course sans gravaité.

“En vue de l’inauguration du Centre de Médecine du Sport et de L’Exercice de la Colline, j’ai eu l’opportunité de découvrir le nouveau centre et de faire un test d’effort sur place.  Ceci grâce au partenariat entre la Colline et le Triathlon Club Genève. Julie Landaut, qui s’occupe de la communication, m’a présenté leur centre et les activités et m’a assigné au Physiologiste de l’effort & préparateur physique, Jonas Darbellay. Après un échange concernant mon état de santé et les détails du test, j’ai fait un warm up sur le tapis roulant. Je suis excité car c’est une première pour moi d’effectuer un “test laboratoire”. Jusqu’à présent, j’ai fait ce genre de tests de façon rudimentaire au moyen de ma montre garmin. Après le l’échauffement, Jonas m’explique le déroulement du test: on commence avec une vitesse de 7,5km/h et ensuite, toutes les 2 minutes, on augmente la vitesse par 1,5km. Jonas me donne la ceinture de fréquence cardiaque à mettre au torse et m’installe une masque sur la bouche et le nez et met un harnais de sécurité qui devrait « sauver » l’athlète au cas où il tombe. La sensation de la masque est bizarre mais on s’habitue minute après minute. Jonas me donne le GO. On commence le test : 7,5km/h pendant 2 minutes, c’est plutôt tranquille, même sensation pour 9km et 10,5km. La vitesse commence à monter de plus en plus et mes pulsations également. Jonas me motive en disant « c’est bien, c’est excellent ». A ma gauche, à côté du tapis roulant, les valeurs (fréquence cardique, VO2 max et autres) sont illustrées sur un écran spécial. C’est motivant de voir progresser ces valeurs, toutefois il faut rester concentré sur l’épreuve. Les jambes deviennent de plus en plus lourdes. Après 16,5KM/h je commence à respirer de plus en plus fort. J’ai réussi à valider les 18Km. Toutefois, les 19,5km semblent d’être extrêmement dur. Après 40 secondes à cette vitesse, je lâche et termine la session. Le public qui s’est installé derrière le tapis, une vingtaine de personnes, semble avoir suivi et avoir apprécié la session. Je me réjouis également. Après une petite douche, Jonas m’explique les résultats, entre autres le VO2max qui s’élévait à 60 et une VMA de 18,5km qui s’avèrent plutôt bien. En comparaison avec Thomas qui a validé les 22,5km (ou 23km), ce n’est rien mais pour moi, c’est plutôt pas mal ;) Jonas m’explique comment interpréter ces différents valeurs (VO2 max, VMA, Seuil aérobic 1 et 2) et me donne quelques conseils pour les entraînements. Je suis content et apprécie la session et tous les conseils qui valent beaucoup pour pouvoir s’entraîner de façon plus efficace avec le but de réaliser des meilleurs résultats dans les entraînements en général et dans les compétitions en particulier. Je tiens à remercier le Triathlon Club Genève et les spécialistes de la Colline d’avoir eu l’opportunité de représenter le club à cet évènement et de pouvoir participer à la session en question”, Dominik Erne.

Photo Céline Marti: