Après plusieurs semaines de disette, cette fin de mois de mai coïncidait avec le retour du triathlon longue distance sur le continent européen. Le premier événement d’envergure avait lieu ce week-end du coté de l’Autriche, à Sankt Pölten.



Imogen Simmonds nous a tenu en haleine toute la matinée avec une course fantastique et un scénario rocambolesque. Après être sortie de l’eau dans le groupe de tête, elle a creusé l’écart sur ses concurrentes sur la partie vélo, en lâchant notamment la vice-championne olympique Lisa Norden. Arrivée à T2 avec une avance de plus de 3 minutes sur Anne Haug, la tâche s’annonçait difficile face à la meilleure coureuse du circuit Ironman. Mais c’était sans compter l’abnégation de notre championne! Elle aura réussi à résister au retour de la championne du monde allemande jusqu’aux derniers hectomètres de la course, avant de finalement s’emparer de la 2ème place à quelques secondes de la victoire.





Malgré cette 2ème place qu’elle qualifiera de « bittersweet » (douce-amère), ce résultat lui a permis de confirmer les progrès importants réalisés dans les 3 disciplines, et en particulier en course à pied. Prochaine étape pour notre championne: la qualification pour Kona lors d’un Ironman dans les semaines à venir.



Imogen n’était pas la seule athlète du club à prendre part au Challenge St. Pölten. Mateo Reddy était également au départ, pour son tout premier half. Après un hiver studieux entre Genève et l’Angleterre, Mateo a fait une course solide en terminant à la 12ème place de son groupe d’âge dans un temps de 4h24. Il nous raconte son expérience:


« Le Challenge St.Pölten était ma première course sur la distance half, et surtout mon premier triathlon depuis des mois! Et qu’est ce que ça fait du bien d’être sur la ligne de départ et de ressentir l’adrénaline! Je suis content de ma 12ème place en groupe d’âge, et particulièrement de ma natation. Je suis certain que les entraînements TCG que j’ai fait en début d’année m’ont aidé. Je serai de retour prochainement! Je recommande vivement la course à ceux qui cherchent un parcours bosselé dans la campagne et avec une natation dans 2 lacs, au lieu d’un! Soyez juste certains que vos gourdes sont bien accrochées, pour pas ne les perdre comme moi! Bref, c’était un plaisir de remettre un dossard et de mettre l’entraînement en pratique! »

Bravo à tous les deux!

Imogen Simmonds:  4:20:31
Mateo Reddy: 4:24:30

Photos: @simongehr // @pushinglimits // Mateo Reddy