Le week-end du 10-11 août 2019, sous une météo plutôt chaude (combinaison interdite à la natation), le club était représenté en nombre au triathlon de Nyon, autant comme participants que bénévoles, coachs et supporters.
Le samedi, Sandro, Eric Fabrizio et Frederic se sont alignés sur la 1ère édition de l’aquathlon (250m de natation et 2,5km de course à pied à enchainer 2 fois) ! Certains ont même participé à une 2ème course le dimanche !
Dimanche matin, c’était au tour des participants du sprint de s’élancer (500m de natation, 21,3km de vélo et 5,1km de course à pied). Chez les femmes, Dominique qui participait à son 1er triathlon (son témoignage ci-dessous !), Sarah, Eve et Muriel et chez les hommes Sandro, Nicolas, Thomas, Florian, Fabrizio, Matteo, Bruno, Tibor, Sebastien, Philippe et Pascal, en espérant oublier personne.
L’après-midi c’était la distance olympique (1,5km de natation, 42,5km de vélo et 10,2km de course à pied) avec encore de nombreux membres présents : Christophe, Steffen, Thomas B., Arnaud, Dorian, Paul, Eric, Laurent, Daniel, Thomas R, Tanguy, Tomaso, Alberto, Marcos, Arnaud, Sebastien et Dimitri chez les hommes et Nathalie, Estelle, Jessica, Laurenne et Céline chez les femmes.
Les Championnats suisses ont eu lieu ce week-end là pour les jeunes et leurs bonnes performances sont à ne pas manquer ! Nous reviendrons dessus dans le prochain article.
En plus, durant ce week-end très chargé, il y avait également la possibilité de participer au triathlon découverte et au tri famille, deux courses sans classement qui ont permis à certains de faire découvrir leur sport favori à leurs proches.
Au final, nos membres ont réalisé de beaux résultats pour le club (plusieurs top10) ! Il y avait une superbe ambiance et c’était un joli week-end de partage et d’échange proche de Genève !
Dominique (photo en haut) nous livre ses sensations qu’elle qualifie de « maximum » pour sa participation à son premier triathlon (short distance) !
Elle nous raconte quelques points qui l’ont marqué :
• La découverte de la difficulté des transitions entre les différentes disciplines qui était une bonne découverte, surtout du vélo à la course, le travail des cuisses se faisant bien ressentir.
• Lors de la fameuse natation dans le lac, j’ai compris que je dois encore apprivoiser cet environnement. On m’avait parlé d’algues, il y avait surtout des branches.
• Le vélo en mode course, en un mot : J’adore !
• Au niveau de la fatigue, je dois dire que c’était moins fatiguant qu’un trail.
• Mais ce que je retiens avant tout, c’est le transfert de connaissances dont j’ai pu bénéficier grâce aux autres membres du club, tant au camp de Pâques que des entrainements. Sarah van Gucht notamment par ses conseils avisés et personnalisés m’a fait découvrir le parcours vélo et celui de la course. Ses explications et ses astuces, comme de mettre les chaussettes à droite, apprendre à bien préparer son matériel, m’ont beaucoup aidé à réussir ce challenge.
Merci à Jessica pour l’aide à la rédaction du texte!