Après avoir récupéré de sa course, on revient sur la course de Sandro. Il nous liivre son témoignage:

” C’était une belle expérience aux Emirats! Après un podium à l’Oceanman de Lausanne début septembre et la qualif à la clé, je me suis dit “pourquoi pas, quelques jours au soleil avec ma femme et découvrir Dubaï” ! 120km de natation plus tard (merci les coachs TCG pour les précieux conseils et mes partenaires d’entraînement!!), on se retrouve au départ, toute la plage est dédiée à l’Oceanman. Une grosse organisation, des centaines d’athlètes bien affutés venus de tous les continents et une ambiance d’avant course comme on les aime. Des conditions parfaites pour une course en open-water, eau plate à 27 degré, peu de vent. Un petit stress d’avant départ pour retrouver une bouée (obligatoire) et c’est parti pour plus de 5km. Pour la finale du 5km on était plus de 150, et je commence la course assez vite pour tenir un groupe sans me mettre dans le rouge. Au bout d’un km environ, une décharge électrique dans le cou – je regarde autour – personne à  proximité…bizarre.. Avec l’adrénaline, je continue mais, un peu plus tard, je me rends compte qu’il y a des méduses! Au bout de 30min et une vitesse d’1’22 au 100m (selon ma suunto), début de crampe aux mollets! donc je me dis qu’il faut  baisser le rythme…le cou toujours en feu je me laisse glisser jusqu’au 4e km, et là je repasse à l’attaque pour la dernière ligne droite avec un sprint final épique. 1h16 pour 5,3km..Au final 3e de ma catégorie age group, 19 au scratch et une grosse brûlure de méduse en guise de souvenir! Un plateau relevé, une super ambiance et un podium! J’adore quand un plan se déroule sans accroc!”